Hépatite C : quels sont les symptômes?

Définition de l’hépatite C

L’hépatite C est une maladie du foie provoquée par un virus appelé :  » Virus de l’hépatite C « . Elle peut être aiguë (installation brusque), ou chronique (installation lente et progressive). La maladie est très souvent asymptomatique, les premiers mois après infection au VHC (virus de l’hépatite C).

Selon l’OMS, 71 millions d’individus à l’échelle mondiale sont porteurs de l’hépatite C chronique. On estime qu’un nombre important parmi eux, présentera par la suite, une cirrhose ou un cancer du foie. En 2016, 399 000 personnes sont mortes de l’hépatite C, par cirrhose ou par le carcinome hépatocellulaire (cancer du foie).

Lisez aussi : Hépatite B : quels sont les symptômes ?

Le virus de l’hépatite C peut rester jusqu’à 3 semaines à l’air libre, au cours du quel il peut transmettre la maladie d’un individu à l’autre.

Quels sont les symptômes de l’hépatite C?

La période d’incubation du VHC peut  aller de 2 semaines à environ 6 mois, 80% de personnes ayant contracté l’infection, ne présente aucun symptôme pendant cette période.

Si les symptômes de l’hépatite C sont présents, ils peuvent inclure :

  • Le manque d’appétit
  • Des douleurs abdominales
  • Coloration grisâtre des selles
  • Des douleurs articulaires
  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux

D’autres symptômes de l’hépatite C comprennent :

Selon certains spécialistes, les personnes souffrant des infections hépatiques, ne peuvent présenter des symptômes de l’hépatite C, que si leur foie est atteint (lésions au niveau du foie). 75% de cas évoluent vers la chronicité de la maladie, 25% se rétablissent par eux-mêmes, sans aucun traitement.

En outre, les symptômes de l’hépatite C peuvent également, s’associer de démangeaisons, des malaises et des douleurs de l’estomac…

Causes de l’hépatite C

L’hépatite C est causée par une infection du virus de l’hépatite C (VHC).

Lisez également : Quels sont les symptômes de l’hépatite A

La transmission du VHC par voie sanguine est la plus courante, des moyens de transmission de ce virus d’une personne à l’autre.

Par le sang, Le VHC peut se transmettre lors de :

  • Transfusion et d’autres produits sanguins infectés
  • La consommation de drogues injectables avec partage des équipements d’injection
  • L’utilisation lors de pratiques de soins de matériels (seringues et aiguilles) infectées
  • Les relations homosexuelles avec contact du sang

Rarement le virus de l’hépatite C peut se transmettre d’une mère enceinte au foetus. Le VHC n’est pas transmis ni par le lait maternel, ni par les aliments, ni encore moins par l’eau.

Le virus de l’hépatite C ne se transmet non plus par simple contact, les éternuements, la toux, les baisers et les accolades.

Facteurs de risque de l’hépatite C

Certaines personnes sont plus exposées à contracter le VHC, il s’agit notamment :

  • Des travailleurs de santé
  • Des dentistes
  • Les personnels de services d’hématologie aux laboratoires, où la manipulation du sang humain, est chose courante
  • Les utilisateurs de drogues par injection

Quelles sont les complications de l’hépatite C

L’hépatite C chronique non traitée, peut évoluer vers d’autres maladies du foie.

Dans 15% de cas, les personnes qui ont contracté la maladie, se débarrasse du virus, même sans traitement. Au cas où le malade ne reçoit plus de soins, et qu’il fait l’hépatite C chronique, il peut évoluer vers la cirrhose de foie, ou le cancer du foie. 

Les altérations et les lésions du foie peuvent alors être suivies par des biopsies. La biopsie est une méthode invasive, qui consiste à prélever un morceau fin de tissus hépatiques. Le but est de préciser, les stades de dégradation du foie. 

Une autre technique telle que le fibro-scan, est une méthode non invasive. Elle permet de mesurer l’élasticité du foie, pour déterminer le degré de son durcissement, et également de sa dégradation.

Diagnostic

Le diagnostic de l’hépatite C repose sur les tests de dépistage disponibles, dans les milieux hospitaliers et de laboratoires.

Les nouvelles personnes infectées du VHC sont habituellement, sans symptômes. Il faut attendre souvent, 2 à 3 mois pour avoir un résultat significatif.

Selon l’OMS, l’hépatite C est diagnostiquée en deux phases :

  • Le dépistage des anticorps dirigés contre le VHC par un test sérologique. Ce test permet simplement d’identifier les personnes infectées du VHC.
  • Si le premier test est positif, un deuxième test est recommandé pour confirmer le diagnostic. C’est le test d’amplification des acides nucléiques (TAN), pour l’acide ribonucléique (ARN). 

Après ces évaluations, il faut en plus, préciser le degré de l’atteinte hépatique  par biopsie, ce qui va permettre d’orienter les bonnes décisions thérapeutiques.

Traitement de l’hépatite C

Près de 30% de personnes infectées de l’hépatite C, forme aiguë développent un forte réponse immunitaire. Cette réaction leur permet de guérir spontanément de la maladie, cela sans traitement.

Toutefois, les formes chroniques nécessitent un traitement. L’OMS recommande un traitement par les antiviraux à action directe (AAD). Les AAD sont efficaces pour guérir la plupart des personnes contractées, par l’hépatite C chronique.

La durée du traitement va de 12 à 24 semaines selon, le degré d’altération de votre foie. Pour les individus ayant 12 ans, qui ont contracté la maladie, l’on recommande spécifiquement, les AAD pangénotypiques.

Prévention

Il n’existe pas un vaccin pour prévenir les infections virales de l’hépatite C. Néanmoins, certaines mesures peuvent réduire le risque d’infection au VHC :

  • Diminuer la consommation de drogues injectables
  • Utiliser en milieu de soins, des matériels non infectés et stérilisés
  • Dépister le sang et d’autres produits sanguins avant le processus de transfusion
  • L’utilisation systématique de préservatifs lors de rapports sexuels, avec des multiples partenaires sexuels
  • L’élimination des objets tranchants, piquants et les déchets
  • Pratiquer les injections sans risque appropriés dans le cadre de soins
  • Se faire dépister précocement si vous avez été en contact, avec une personne vivant avec l’hépatite C.

Documentation

  1. Les principaux repères sur l’hépatite C par l’Organisation mondiale de la santé
  2. Hépatite C par Hépatites infos services
  3. Informations sur l’hépatite C par Hépatites ressources
  4. A, B, C, D, E, une hépatite c’est quoi? par AIDES
  5. Hépatite C par le centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail disponible en ligne
  6. Pages consultées le du 13 au 17/09/2020
  7. Rédaction par Medsan.
Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...