Quels sont les symptômes de l’hépatite A

Définition de l’hépatite A

L’hépatite A est une infection virale, très contagieuse, qui attaque le foie. Elle est provoquée par un virus appelé « virus de l’hépatite A ». La maladie peut prendre une forme bénigne, ou grave. Les formes bénignes de l’hépatite A, ne nécessitent en général aucun traitement. Les personnes atteintes guérissent rapidement. Tandis que, pour les formes graves, les patients peuvent nécessiter un traitement, voir une hospitalisation.

Après guérison, les personnes ayant souffert de l’hépatite A, restent immunisées pour le reste de leur vie.

Prévalence de l’hépatite A

En 2016, l’hépatite A a été responsable de près de 7134 décès, soit 0,5% de la mortalité due aux hépatites virales dans le monde.

Le risque d’atteinte à la maladie est lié au manque d’eau potable, aux conditions médiocres d’assainissement et d’hygiène. Et c’est l’une des causes, les plus fréquentes d’infections d’origine alimentaire. L’hépatite A sévit soit sous forme sporadique, ou encore épidémique.

Selon le site Solidarite-sante , l’hépatite A est la plus répandue des hépatites virales au monde, avec des risques de transmission variables, selon les conditions sanitaires de chaque pays. Les zones à haute endemicité sont situées, en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, et en Amérique latine. Les pays industrialisés présentent, un faible taux sur la maladie.

Quels sont les symptômes de l’hépatite A ?

Toutes les personnes atteintes de virus de l’hépatite A, ne développent pas la maladie. Au cas où, vous avez développé la maladie, les symptômes de l’hépatite A peuvent inclure :

D’autres symptômes de l’hépatite A peuvent comprendre :

  • Douleur ou inconfort abdominal du côté où se situe le foie
  • Selles de couleur argile
  • Jaunisse au niveau de la peau et du blanc de l’oeil
  • Démangeaisons intenses

La durée d’incubation du virus est de 15 à 50 jours. 80% des enfants de moins de 3 ans, atteints de la maladie, ne présentent pas les symptômes de l’hépatite A. 60% des enfants de moins de 5 ans sont, sans manifestation clinique.

Les symptômes de l’hépatite A chez les personnes âgées, peuvent se marquer pas une certaine sévérité, la fatigue est importante et prolongée. Des formes graves s’accompagnent parfois, d’une défaillance hépatique, nécessitant une transplantation du foie.

Les causes de l’hépatite A

L’hépatite A est causée par un virus qui atteint les cellules hépatiques, tout en provoquant une inflammation. Ce virus est appelé « virus de l’hépatite A« .

La propagation du virus se fait lorsque vous mangez, ou buvez quelque chose contaminée, par les matières fécales, même à des faibles proportions.

D’autres moyens qui peuvent propager le virus comprennent :

  • Manger les crustacés crus provenant de l’eau polluée
  • Boire de l’eau contaminée
  • Avoir des relations sexuelles avec quelqu’un qui a le virus de l’hépatite A
  • Le contact direct avec une personne contaminée

Lors de relations sexuelles, le virus de l’hépatite A passe par un contact anal – oral, échange de jouets sexuels ayant été introduits dans l’anus.

Par contre, la transmission du virus par le sang, n’a pas été confirmée jusqu’à maintenant.

Facteurs de risque de l’hépatite A

Le risque d’atteinte à l’hépatite A augmente avec certains facteurs en présence :

  • Vous travaillez dans une garderie
  • Vivre avec une personne atteinte de l’hépatite A
  • Vous voyagez fréquemment dans les régions où l’hépatite A est courante
  • Avoir un rapport sexuel avec un partenaire ayant cette maladie
  • Avoir un trouble dans les facteurs de coagulation, telle que l’hémophilie
  • Utiliser n’importe quel type de drogues illicites
  • Absence d’hygiène, vous ne vous lavez pas les mains avant de toucher un repas
  • Manger quelque chose provenant de la zone touchée par la maladie
  • Vivre en itinérance

Quelles sont les complications de l’hépatite ?

L’hépatite A n’est pas chronique, ni ne cause de lésions au niveau du foie. Les personnes atteintes guérissent rapidement. Rares sont les cas, qui s’accompagnent d’une perte de la fonction hépatique. L’insuffisance hépatique aiguë nécessite une prise en charge, mais parfois une transplantation hépatique.

Diagnostic

Le diagnostic de l’hépatite A se base sur un test de détection, des anticorps spécifiques du virus de l’hépatite A dans le sang.

Normalement, lorsque la personne s’infecte du virus de l’hépatite A, son organisme développe des anticorps afin de lutter contre ce virus.

Traitement de l’hépatite A

Il n’existe aucun traitement spécifique pour l’hépatite A. Cependant, votre médecin peut contrôler vos symptômes, avec des produits adaptés à votre tableau clinique.

Généralement, le foie reste sans dommage dans les six mois suivant, la guérison.

Prévention de l’hépatite A

La vaccination et l’hygiène sont deux moyens efficaces permettant, de prévenir l’hépatite A.

La vaccin est administré en deux injections, la première est suivie d’une dose de rappel six mois plus tard.

Des mesures d’hygiène

  • Lavez vos mains avant de manger
  • Ne mangez pas des viandes insuffisamment crues
  • Buvez de l’eau en bouteille ou faire bouillir l’eau de robinet avant de la boire
  • Évitez des boissons de pureté inconnue.

Documentation

  1. L’hépatite A par Le ministère des solidarités et la santé
  2. L’hépatite A par santé publique France
  3. Hépatite A : symptômes et causes par Mayo clinic
  4. Principaux faits : Hépatite A par l’Organisation mondiale de la santé
  5. Pages consultées du 4 au 8/09/2020
  6. Rédaction par Medsan.
Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...